Champs phlégréens

Présentation

Les Champs Phlégréens ("Terres Brûlées" en Grec ancien), localisés au Nord Ouest de la baie de Naples, constituent en fait une vaste caldera de 13 km de large à l'histoire complexe, partiellement emplie par la mer. Deux éruptions cataclysmales d'effondrement l'ont affectée depuis 35 000 ans. L'activité éruptive s'y est manifesté pour la dernière fois en 1538, formant alors le Monte Nuovo, mais la caldera n'est pas pour autant totalement inerte depuis cette ultine éruption. Une activité volcanique s'y maintient sous la forme d'une vaste zone fumerolienne nommée "La Solfatara" localisée vers Pozzuoli. De plus le plancher de la caldera est soumis à de lents mouvements verticaux (soulèvements et affaissements) nommés "mouvements bradysismiques", d'une ampleur parfois extrême (soulèvement de 1,60 m entre 1982 et 1984, provoquant la fissuration des maisons et l'évacuation de 20 000 personnes en 1983). De nombreuses crises sismiques y sont aussi détectées. Tout ceci, associé à la présence d'environ 200 000 habitants dans la caldera, et à l'agglomération Napolitaine proche (qui regroupe environ 2 millions de personnes), place les Champs Phlégréens parmis les volcans les plus dangereux du monde.

Actualités

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus
X