Volcan Mont Saint Helens

Présentation

Le 18 mai 1980, à 8h32 dans l'état de Washington, le Mont Saint Helens culmine à 2955 mètres. Une minute plus tard, il ne mesure plus que 2549 mètres. Tout le flanc nord de la montagne vient d’exploser, propulsant des millions de tonnes de roches et de débris volcaniques sur la région. Cette terrible éruption qui le rendit célèbre, fut la plus destructrice de l'histoire des Etats-­Unis. Agé de seulement moins de 50.000 ans, le Mont Saint Helens est, géologiquement parlant, très jeune. La plus grande partie du cône du sommet, recouvert de neige et de glace une bonne partie de l'année, s'est formée il y a moins de 2500 ans. Il présente depuis 1980  une forme de fer à cheval ouvert vers le Nord en une large vallée vers le lac Spirit. L'éruption de 1980 ayant soufflé la végétation et submergé la région sous les cendres volcaniques, les flancs du volcan sont totalement dépourvus de végétation tandis que les alentours, encore jonchés des troncs d'arbres déracinés par le souffle de l'éruption, commencent à être recolonisés par la végétation. C'est le cinquième plus haut sommet de l'état de Washington et le volcan le plus actif de la chaîne des Cascades, créée par la collision entre la plaque Pacifique et le continent nord-américain. Comme la plupart des 160 volcans actifs de cette chaîne (qui est un tronçon de la "ceinture de feu" du Pacifique), le Mont Saint Helens est un stratovolcan, c’est-dire un volcan dont la structure est constituée d'accumulation de coulées de lave (mélangées avec des cendres volcaniques et de la pierre ponce).

Près du cratère, des fumerolles riches en soufre rappellent que le Mont Saint Helens est actif et peut à nouveau entrer en éruption. Depuis 1980, l'activité volcanique n'a pas cessé. Elle augmenta même à partir d'octobre 2004 (ce qui stoppa les activités autour du volcan jusqu'en juillet 2006) avec l'apparition d'un nouveau dôme au sud du cratère. Depuis, il continue à grandir (le magma qui s'élève vers la surface gonfle le dôme comme un ballon), atteignant aujourd'hui 300 mètres de haut. De petits tremblements de terre se produisent régulièrement, ainsi que des éruptions mineures avec des projections de cendres (jusqu'à 11.000 mètres en mars 2005, ce qui la rendait visible depuis Seattle) et occasionnellement des écoulements de lave épaisse.

Nos voyages pour cette destination :

Ouest Américain

DU MONT SAINT-HELENS A YELLOWSTONE

Durée : 16 jours

À partir de N.C

Détails

Actualités

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus
X